Four à pain romain déplaçable

10 mars 2010

Présentation

Le mini-four à pain qui vous est présenté ici a été construit à 4, en 4 jours, au cours d'un stage d'initiation à la construction des fours à pain qui s'est tenu à l'EcoCentre du Périgord en mars 2010.

Son diamètre intérieur est de 90cm et il devrait permettre des fournées de 6 à 7 kg de pain. Il pèse environ 1300 kg. Il est construit en briques, terre et torchis sur un solide bâti de bois pour être déplaçable.

____ Mini_Four_Oeuvre

L'EcoCentre du Périgord est un lieu de formation, de démonstration pédagogique et d'expérimentation sur les techniques écologiques portant sur le bâtiment, l'énergie, l'eau et le paysage.

Vous pouvez consulter son site Internet à l"@ : http://www.ecocentre.org/

Posté par gerardmarquer à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


11 mars 2010

Questions, Commentaires, Messages, Liens

Si vous avez des questions à poser à l'auteur de ce blog, n'hésitez pas!!! Clic sur le lien "Contacter l'auteur" dans la colonne de droite.

Si vous avez des points de désaccord ou si vous repérez des fautes d'orthographe ou des trucs pas bien expliqués... idem!!!

Si vous souhaitez ajouter un commentaire (par exemple un p'tit mot gentil) vous pouvez le faire via le lien "commentaires" situé au bas de chaque page.

Voici quelques liens vers d'autres blogs de fours, constructeurs, forums, etc.

http://aux-fours-à-pain.aceboard.fr
http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-four-a-pain-en-terre-crue.php

Désolé !!! Le lien ci-dessous renvoie effectivement sur un site porno... "There is something rotten in Denmark !!!". Quand j'ai créé cette page, ça fonctionnait correctement !!! Tout se pourrit, ma pôv' Dame... mais si vous tapez l'@ dans votre navigateur favori, vous arriverez au bon endroit.

Je vais essayer de résoudre le problème avec l'équipe de canalblog.
http://fourmailletard.canalblog.com
http://fourquartdor.canalblog.com
http://www.societe-barbier.com

Posté par gerardmarquer à 09:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2010

Qu'est-ce qu'un four à pain romain

Le four inventé par les Romains est à l’image de leur civilisation : simple et efficace ! Il se compose essentiellement d’une enceinte, une chambre, souvent de plan circulaire, communiquant avec l’extérieur par une ouverture qu’on appelle la bouche ou la gueule du four. Cette bouche doit pouvoir être fermée par une porte ou un panneau amovible.

Pour le chauffer, on fait brûler un feu de bois dans l’enceinte elle-même.

ROMAIN_1

   

La construction du four doit lui conférer trois qualités :

·         Il doit pouvoir accumuler la chaleur produite par le feu

·         Il ne doit pas se fissurer ni se détruire sous l’action des flammes

·         Il doit restituer avec douceur la chaleur accumulée et rester chaud le plus longtemps possible.

Les meilleurs matériaux pour construire les fours à pain sont :

·         La terre crue

·         Certaines pierres (molasse, pierre ollaire, stéatite entre autres)

·         Et la brique (la brique étant de loin le meilleur matériau)


Enfin il doit être entouré d’une épaisse couche isolante (torchis de paille ou de chanvre, béton cellulaire, laine de roche ou de mouton, etc.)

Quant aux dimensions, elles dépendent bien sûr de la place dont on dispose, du poids maxi pour un four déplaçable et des quantités de pain qu’on veut y cuire en sachant qu’on peut cuire une douzaine de kg de pain par m² de sole.

Au dessous de 90cm de diamètre on aura un four gadget, bon pour la dînette des enfants. Au delà de 1.80m de diamètre les choses vont un peu se compliquer parce que, pour avoir un bon tirage, on devra équiper le four de une ou plusieurs cheminées qu’on appelle « ouras ». Les plus grands fours romains que je connaisse ne dépassent pas 10m².

Pour le stage, l’emplacement définitif du four n’ayant pas été fixé et l’équipe étant peu nombreuse, on a choisi de construire le plus petit four possible : 90cm de diamètre intérieur.

La proportion de 63% entre la hauteur de la gueule et celle de la voûte est impérative pour avoir un bon tirage au moment où on fait le feu.

Posté par gerardmarquer à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2010

La chauffe du four, quantité de bois

Les quantités indiquées ici ne sauraient l'être qu'à titre indicatif !!! Elles dépendent de la qualité du bois, de la qualité du tirage, de la périodicité d'utilisation (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, annuelle, séculaire, millénaire...), de la masse du four et de la qualité de son isolation.

A diamètre égal, un four léger (genre four à pizza) nécessitera moins de bois qu'un four lourd dont la masse thermique (aussi bien celle placée sous la sole que celle de la voûte) sera importante.

D'une manière générale on préférera un feu modéré de plusieurs heures à un feu violent de courte durée. La qualité de la chauffe du four sera meilleure et sa chute en T° plus lente.

Désigantion Surface de sole en m² Type de four Capacité pain en kg Bois en kg Rapport bois/pain
Four de Nicolas Moussu

0,30

Romain

3 5 1,67
Four de Gérard, à Mailletard

1,80

Romain

20 25 1,25
Four de Loïc, à Galèz

6,00

Romain

2 fois 50

150 1,50
Four de François, à Bise

3,50

Foyer latéral

3 fois 35

50 + 4 + 4

0,55
Four de Jean-Fil-de-Masse

0,54

Panyol

6,2 7,5 1,21
Fours traditionnels en Creuse

2,00

Romain

30 55 1,83

Posté par gerardmarquer à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mars 2010

Cuisson du pain dans un four romain

ROMAIN_2

Etape 1 :

On fait un feu de bois bien sec qui va durer de 2 à 3 heures et porter  la T° du four aux environs de 300°. Le meilleur bois pour chauffer les fours à pain, ce sont les fagots de bouleau ou de charme qui dégagent un maximum de chaleur en un minimum de temps. Mais on peut aussi y brûler du chêne, du châtaignier, du hêtre ou des résineux en évitant les grosses bûches qui mettraient trop longtemps à brûler.

Etape 2 :

Lorsqu’il ne reste plus que des braises, on veille à bien les répartir sur toute la sole, on les déplace et on les retourne plusieurs fois parce que seule la couche supérieure des braises est active ! La couche inférieure est froide !

Etape 3 :

·         On retire les braises du four,

·         On lave la sole avec une serpillière humide

·         On place dans le four une marmite d’eau

·         On ferme hermétiquement la porte du four et on laisse les choses en l’état pendant une bonne demi-heure. Ce qui va permettre à la chaleur de se répartir dans toute la masse four et à une partie de l’eau de s’évaporer. En s ’évaporant, elle va saturer l’atmosphère du four en vapeur d’eau. Cette vapeur d’eau va permettre au pain de bien se développer dans les premières minutes de sa cuisson et d’avoir une croûte fine, dorée et croustillante.

Etape 4 :

·         Lorsqu’on est prêt à enfourner le pain, si le four n’est pas équipé d’un thermomètre bien étalonné indiquant 250°, on procède à un contrôle de la T° du four. Pour cela, il y a plusieurs méthodes... en voici 2 :

 
1 - Test par la farine : On prend un plat en tôle, une tourtière, une vieille lèche-frite réservée à cet usage, on y jette en pluie une pincée de farine et on enfourne une minute (durée à mettre au point chacun sur son four !!!!) ; à la sortie, la farine doit avoir légèrement roussi. Si elle est blanche, le four est trop froid et on est mal ! Si elle est noire, le four est trop chaud et il faut attendre.

 
2 - Test par la boule de papier de journal : Une boule de papier de journal accrochée a une latte de bois. On met au four, on ferme la porte, on compte 20 secondes. Résultat :
- brun pâle = four pas assez chaud
- brun foncé = four à point
- brun noir = four trop chaud.

 

·         On enfourne les pains en évitant de laisser trop longtemps la porte ouverte (Sinon, la vapeur s'échappe !!)

Etape 5 :

·         Lorsque le pain est doré et sonne clair lorsqu’on le frappe par en-dessous, il est cuit !!

Posté par gerardmarquer à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 mars 2010

Planning de réalisation

Semaine du 8 au 11 mars 2010

Premier Jour

- Construction du socle de bois

- Construction du gabarit de l’arche de la gueule

- Coulage de l’isolation thermique inférieure

Second jour

- Mise en place de la masse thermique inférieure
- Construction des sommiers et de l’arche de la gueule

Troisième jour

- Découpe et mis en place de la sole

- Fabrication du gabarit du moule de sable de la voûte
- Mise en place de ce moule sable

Quatrième jour

- Moulage de la voûte primaire

- Mise en place de la couche d’isolation supérieure.

Week-End des 3 et 4 avril 2010

- Vidage du moule de sable

- Fabrication de la porte du four, du râcle et d’une pelle à pain

Week-End des 24 et 25 avril 2010

- Si le four a suffisamment séché, premiers feux de dérhumage

- Les feux de dérhumage devront se prolonger jusqu’à la semaine de l’Ascension

 

Semaine de l’Ascension (mi-juin) 2010

- Si le four a suffisamment séché, premières cuissons

Posté par gerardmarquer à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2010

Une équipe d'enfer !!!!!

Dans le message de présentation, il a été annoncé fièrement que le four avait été construit en 4 jours par une équipe de 4 personnes. Les voici: 4 mousquetaires hyper-motivés, vaillants et drôles (même s'ils ont un air très sérieux, comme ça, à priori):

David-Portos, Jean-Michel-Atos, Parice-Aramis:

_____________mini_four_equipe_david___mini_four_equipe_jean_michel___mini_four_equipe_patrice______________

(Pour voir une photo dans sa taille d'origine, clic sur la photo)

Et, dans le rôle de d'Artagnan, Gérard, le formateur:

mini_four_equipe_gerard

Posté par gerardmarquer à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2010

Modèles philosophiques

Les pionniers québecquois, acadiens et autres déracinés ont très intelligemment construit de petits fours en terre dont certains, vieux de plus de 200 ans, sont encore en parfait état.

2002juillet23_peribonka_fourpain

Nicolas Moussu, paysan des environs de Monceau-les-Mines et partisan convaincu de la décroissance, avait construit ce petit four en terre au début des années 1990 à l’occasion d’une marche pour la décroissance (pour voir une image dans sa taille originale, clic sur l'image):

Four_Nicolas_Moussu_2   Four_Nicolas_Moussu_1   Four_Nicolas_Moussu_3

Posté par gerardmarquer à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2010

Plans du four

On avait bien quand même tracé quelques plans avant de démarrer !!!

Coupe transversale sur le four

_Mini_Four_Coupe

Plans du socle de bois et de son plancher

_Mini_Four_Base   _Mini_Four_plancher

Plan des sommiers, de l'arche et calepinage de la sole

_MINI_Four_Plan   _Mini_Four_Sole

(pour voir une image dans sa taille originale, clic sur l'image)

Posté par gerardmarquer à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2010

Construction du support de bois

Le four devant pouvoir être déplacé, nous l’avons construit sur un solide bâti de bois composé de :

- 2 longerons de 14 x 7
- 5 traverses en chevrons de 7 x 8

- un plateau constitué de planches de coffrage en pin douglas de 3cm d’épaisseur.

.   

Le tout muni d’un coffrage léger destiné à recevoir la couche d’isolation en torchis.

.

Mini_Four_Base_1

mini_four_base_08Le bâti est assemblé avec des tire-fond de 18 (tête encasrée)

La planche a été lardée de clous pour assurer une bonne accroche avec la première couche isolante.

Posté par gerardmarquer à 03:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,