"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" disait ce bon Monsieur de La Fontaine.

Nous avions prévu, dans le planning, pouvoir faire les premiers feux de dérhumage à la fin du mois d'avril, soit presque deux mois après la construction du four. Au vu des déplorables conditions météorologiques qui ont sévi en mars et au début du mois d'avril, nous avions abrité le four dans une grange quasi fermée. Il a ainsi commencé à sécher très lentement et très peu de fissures de retrait sont apparues. Mais, à la date prévue pour les premiers feux de dérhumage, on le sentait encore trop gorgé d'humidité. Nous l'avons donc sorti de sa grange et installé en extérieur sous une tente de fortune. Nous espérons que le beau temps habituellement promis pour les mois de mai et de juin lui permettront de sécher suffisamment pour que les premiers feux de dérhumage puissent se faire pendant la semaine de l'Ascension.

   

mini_four_sous_sa_tente_2